Journée internationale de la lutte contre les violences faites aux femmes

Mercredi 25 novembre, se déroulait la journée internationale de la lutte contre les violences faites aux femmes. Plusieurs influenceuses telles que Sananas ou encore Horia ont apporté leur soutien aux femmes subissant ce supplice.

Selon des rapports, la COVID-19 n’a fait qu’accentuer ce fléau. Les centres d’accueils et les assistances téléphoniques contre la violence domestique ont atteint leur capacité maximale.

La violence contre les femmes est la violation de droits humains la plus répandue aujourd’hui. Elle reste malheureusement la moins signalée en raison de l’impunité et du sentiment de honte que ces femmes peuvent ressentir.

Plusieurs associations existent en France pour venir en aide aux femmes victimes de violences dont la Fédération Nationale Solidarité Femmes (FNSF). Elle regroupe plus de 60 associations sur tout le territoire français. Elle offre un accompagnement personnel et professionnel aux femmes victimes de violence.

 

Le numéro national de référence pour les femmes victimes de violences est le 3919. Il garantit l’anonymat des femmes appelantes et est accessible en raison de l’épidémie de la Covid-19 du lundi au samedi de 9h à 19h.